Université de Rouen
Cérédi - Centre d'étude et de recherche Editer-Interpréter
IRIHS - Institut de Rechercher Interdisciplinaire Homme Société
Université Paris-Sorbonne
CELLF
Obvil

Édition des Lettres de Juliette Drouet à Victor Hugo - ISSN : 2271-8923

Accueil > Présentation de l’édition > Séquences actuellement disponibles

Séquences actuellement disponibles

On trouve pour l’instant, sur ce site, trente-neuf séries continues de lettres écrites en :

- 1833, pendant les débuts passionnés de leur liaison, où Juliette Drouet interprète le rôle de la princesse Negroni dans Lucrèce Borgia, et chute dans celui de Jane, jeune héroïne de Marie Tudor.

- 1834, année où Juliette vit avec Hugo, qui l’entretient, une passion intense, part en excursions avec lui, rompt et se réconcilie, le suit en villégiature, et commence à souffrir de la solitude que lui imposent l’inactivité professionnelle et le secret de leur liaison.

- 1835

- janvier - février - mars - avril - mai - juin 1836, à l’époque où Juliette Drouet refuse un engagement au Théâtre de la Porte-Saint-Antoine, cherche et trouve un nouveau logement.

- mai - juin - juillet - août - septembre - octobre 1837, à une époque où Hugo fréquente la famille royale.

- janvier - février - mars - avril - mai - juin - juillet - août - septembre - octobre - novembre - décembre 1838, à l’époque de la reprise d’Hernani et de Marion de Lorme à la Comédie-Française, et de la création de Ruy Blas au Théâtre de la Renaissance, pour laquelle le rôle de la Reine échappe à Juliette Drouet.

- janvier - février - mars 1839, alors qu’on joue toujours Ruy Blas au Théâtre de la Renaissance, et que Juliette souffre de violents maux de tête.

- janvier 1840.

- août 1841, tandis qu’on reprend Ruy Blas à la Porte-Saint-Martin.

- janvier - février - mars 1843, à l’époque des répétitions mouvementées et de la création des Burgraves à la Comédie-Française.

- août - septembre - octobre - novembre - décembre 1844, à l’époque où Juliette est frustrée de son voyage annuel.

- janvier - février - mars 1845, à l’époque où Juliette déménage dans la même rue.

- janvier - février - mars - avril - mai - juin - juillet - août - septembre - octobre - novembre - décembre 1846, à l’époque de l’agonie et de la mort de Claire Pradier, fille de Juliette Drouet, et de la première visite de Hugo sur la tombe de sa fille Léopoldine.

- janvier - février - mars - avril - mai - juin - juillet - août - septembre - octobre - novembre - décembre 1847, à l’époque de la reprise de Lucrèce Borgia à la Porte-Saint-Martin, de l’ouverture du Théâtre Historique, de la reprise de Marion de Lorme à la Comédie-Française et de la liaison de Charles Hugo avec l’actrice Alice Ozy.

- janvier - février - mars - avril - mai - juin - juillet - août - septembre - octobre - novembre - décembre 1848, Juliette Drouet étant témoin de la Révolution et de l’instauration de la République.

- janvier - février - mars - avril - mai 1849, à l’époque où Hugo rencontre l’actrice Alice Ozy, puis pendant l’épidémie de choléra.

- juillet 1851, quand Juliette Drouet vient d’apprendre la liaison de Hugo avec Léonie Biard, et en plein combat parlementaire autour de la révision de la constitution.

- janvier - février - mars - avril - mai - juin - juillet - août - septembre - octobre - novembre - décembre 1854, année où Victor Hugo et les siens pratiquent le spiritisme.

- janvier - février - mars - avril - mai - juin - juillet - août - octobre - novembre - décembre 1855, année où Hugo, expulsé de Jersey, s’installe à Guernesey.

- janvier - février - mars - avril - mai - juin - juillet - août - septembre - octobre - novembre - décembre 1856, à l’époque où ils se familiarisent avec Guernesey, où ils viennent d’arriver.

- janvier - février - mars - avril - mai - juin - juillet - août - septembre - octobre - novembre - décembre 1857, année où Juliette Drouet et Victor Hugo, à Guernesey, se livrent à la « chasse aux vieux coffres » pour aménager leurs maisons, et à la fin de laquelle Juliette emménage à La Fallue.

- janvier - février - mars - avril - mai - juin - juillet - août - septembre - octobre - novembre - décembre 1858, à l’époque des travaux de réfection de Hauteville House, puis en juillet, où Juliette Drouet, inquiète de la gravité de l’anthrax contracté par Hugo, lui écrit plusieurs lettres par jour, étant privée de sa vue.

- août 1859, à l’époque où Hugo refuse l’amnistie accordée aux proscrits par Napoléon III.

- décembre 1860, à l’époque où Victor Hugo offre à Juliette Drouet un cabinet chinois et des dessins.

- janvier - février - mars - juin - juillet - septembre - octobre - novembre - décembre 1861, à l’époque du voyage en Belgique où Hugo, à Waterloo, a travaillé pour Les Misérables, et du retour à Guernesey, où il cherche de nouvelles copistes pour ce roman.

- janvier - février - mars - avril - mai - juin - juillet - septembre - octobre - novembre - décembre 1862, année de la parution des Misérables.

- janvier - février - mars - avril - mai - juin - juillet - août - octobre - novembre - décembre 1863, année où Mme Hugo entame des démarches courtoises envers Juliette, et où la fille de Hugo, Adèle, s’enfuit de Guernesey à la poursuite du lieutenant Pinson qu’elle prétend avoir épousé.

- juillet - août - octobre - novembre 1864, à l’époque où Juliette Drouet emménage à Hauteville-Féerie.

- juillet - août - septembre - octobre 1867, année de la naissance du premier petit-fils de Victor Hugo.

- janvier 1868, tandis qu’on reprend Ruy Blas à Bruxelles.

- octobre - novembre - décembre 1870, pendant l’état de siège.

- janvier 1871, où la situation de Paris est désespérée.

- janvier - février - mars - avril 1872, à l’époque de la reprise de Ruy Blas à l’Odéon, et de l’internement de la fille de Victor Hugo, Adèle, à l’asile, tandis que Juliette Drouet copie L’Année terrible.

- janvier - février - mars - avril - mai - juin - juillet - août - septembre - octobre - novembre - décembre 1873, à l’époque où, installé en longue villégiature à Guernesey, Hugo écrit Quatrevingt-treize, attend des nouvelles de son fils François-Victor, malade, et où se prépare à Paris une reprise du Roi s’amuse qui n’aura pas lieu.

- juin 1874, à l’époque de la convalescence de Petit Georges, et de la suspension, puis de la reparution du Rappel.

- janvier - février - mars - avril - mai - juin - juillet - août - septembre - octobre - novembre - décembre 1877, année de la parution de L’Art d’être grand-père et d’Histoire d’un crime, et d’une grave crise constitutionnelle.

- janvier - février - mars - avril - mai - juin - juillet - août - septembre - octobre - novembre - décembre 1878, année de l’adaptation des Misérables à la Porte-Saint-Martin, du Centenaire de Voltaire et de la suite d’Histoire d’un crime.

- janvier - février - mars - avril - mai - juin 1879, à l’époque où paraît La Pitié suprême.

- janvier - février - mars - avril - mai - juin - juillet - août - septembre 1882, année de la publication de Torquemada, où Juliette, souffrant du mal qui l’emportera l’année suivante, réduit ses déplacements, mais non sa passion.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
(c) 2017 - www.juliettedrouet.org - CÉRÉdI (EA 3229) - Université de Rouen
Tous droits réservés.
Logo Union Europeenne