Université de Rouen
Cérédi - Centre d'étude et de recherche Editer-Interpréter
IRIHS - Institut de Rechercher Interdisciplinaire Homme Société
Université Paris-Sorbonne
CELLF
Obvil

Édition des Lettres de Juliette Drouet à Victor Hugo - ISSN : 2271-8923

Accueil > Lettres de Juliette Drouet à Victor Hugo > 1863 > Juillet > 30

Guernesey, 30 juillet [18]63, jeudi matin, 7 h. ½

Bonjour, mon cher petit homme, bonjour. Je ne sais pas depuis combien de temps tu es levé parce que, faute d’heure, j’ai fait la paresseuse malgré moi ; mais j’espère que tu as bien dormi toute la nuit et que tu es DE CHARME ce matin. Quant à moi, j’ai assez bien dormi, quoique un peu agitée, mais cela ne vaut pas la peine d’y faire attention. D’ailleurs j’ai bien autre chose de plus intéressant pour mon cœur à te dire : Je T’AIME. Ce mot si petit pour moi remplita la terre et le cielb et je ne trouve rien à mettre en regard à côté de lui, si ce n’est ma reconnaissance attendrie et éblouie pour toutes les belles choses dont tu ornes mon futur logis. Je serai dans cette chambre, entièrement composée par toi, comme la femelle de l’eiderc [1] dans son nid fait du plus doux et du plus précieux duvet de son mâle. Dans chacune des merveilles créées par toi il me semble voir ton amour et c’est ce qui me rend cette chambre doublement belle et charmante. Mais ce qui me touche au-delà de toute expression, mon grand adoré, mon sublime éprouvé, c’est que tu trouves le courage de t’occuper de moi dans le moment où tu as tant d’autres sujets de préoccupationsd sérieuses et douloureuses dans l’esprit et dans l’âme. Cette pensée remplit mon cœur d’attendrissement, d’admiration et de vénération religieuse comme si je voyais un saint souriant dans le martyr. J’éprouve le besoin de baiser tes pieds et de passer ma vie en prière devant toi comme devant mon Dieu vivant. Sois béni, mon adoré bien-aimé, dans tous ceux que tu aimes.

J.

BnF, Mss, NAF 16384, f. 202
Transcription de Gérard Pouchain

a) « rempli ».
b) « cieel ».
c) « eder ».
d) « préocupations ».

Notes

[1Eider : grand canard migrateur.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
(c) 2017 - www.juliettedrouet.org - CÉRÉdI (EA 3229) - Université de Rouen
Tous droits réservés.
Logo Union Europeenne