Université de Rouen
Cérédi - Centre d'étude et de recherche Editer-Interpréter
IRIHS - Institut de Rechercher Interdisciplinaire Homme Société
Université Paris-Sorbonne
CELLF
Obvil

Édition des Lettres de Juliette Drouet à Victor Hugo - ISSN : 2271-8923

Accueil > Chronologie

Chronologie

Sources principales

Chronologie Jean Massin, dans Victor Hugo, Œuvres complètes, Club français du livre, accessible et complétée (notamment par Evelyn Blewer) sur le site groupugo.div.jussieu.fr

Juliette Drouet, Lettres familiales, éd. Gérard Pouchain, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 2001.

Gérard Pouchain, chronologie de Victor Hugo. Juliette Drouet. Cinquante ans de lettres d’amour. Lettres de l’anniversaire, éditions Ouest-France, 2005.

Jean-Marc Hovasse, Victor Hugo, Fayard, t. I (Avant l’exil. 1802-1851), 2001, t. II (Pendant l’exil. 1851-1864), 2008.

Lettres de Juliette Drouet à Victor Hugo, transcription et publication en cours sur ce site.

Gérard Pouchain et Robert Sabourin, Juliette Drouet ou « la dépaysée », Fayard, 1992.

En bleu, les repères chronologiques de la vie de Victor Hugo. Par souci de lisibilité, et pour ne pas « noyer » la biographie de Juliette Drouet sous celle de Victor Hugo, on ne conserve ici que les faits les plus marquants de la vie de Victor Hugo, ou ceux qui ont un rapport avec la vie et la correspondance de Juliette Drouet. Pour la chronologie spécifique de la vie et de l’œuvre de Victor Hugo, se reporter au site du groupe Hugo de l’Université Paris VII-Denis Diderot, mentionné ci-dessus.

1799

29 avril

Mariage de Julien Gauvain (tailleur) et Marie Marchandet (tailleur)

1802

26 février

Naissance à Besançon de Victor Hugo

1806

10 avril

Naissance à Fougères de Julienne-Joséphine Gauvain (future Juliette Drouet)

12 avril

Baptême de Julienne Gauvain

18 septembre

Mort de Françoise Gauvain, sa tante

15 décembre

Mort de Marie Gauvain, sa mère (née en 1777).

22 décembre

Julienne est confiée à l’hospice, et placée en nourrice chez Marie Blondel, à Fougères.

1807

12 septembre

Mort de Julien Gauvain, son père (né en 1777).

14 septembre

Mort de Nicolas Gauvain, son oncle.

1811

6 mai

Ses sœurs Renée et Thérèse sont admises à l’hospice Saint-Louis.

1813

18 mars

Mort de sa sœur Thérèse (née en 1801)

1816

Sa tante (sœur de sa mère) Françoise Drouet, séparée de son mari, s’installe avec elle à Paris, 44 rue Saint-Louis.
Sans doute après la naissance de sa fille Eugénie, née d’une liaison, Françoise Drouet place Juliette chez les dames de Sainte-Madeleine, dans le Quartier Latin, au couvent Saint-Michel.

1819

Articles dans Le Conservateur littéraire (où Hugo collabore jusqu’en 1821).

1821

27 juin

Mort de Sophie Trébuchet, mère de Victor Hugo (née en 1772).

Juliette Drouet quitte le couvent.

1822

4 juin

Odes et poésies diverses.

12 octobre

Mariage avec Adèle Foucher.

Fin décembre

Premier accès furieux d’Eugène.

1823

Février

Han d’Islande.

Mai

Crise de folie d’Eugène, interné.

16 juillet

Naissance de Léopold-Victor, premier né de Hugo, qui meurt le 9 octobre à Blois.

2 août

Naissance de sa nièce Jeanne Koch.

1824

28 août

Naissance de Léopoldine, fille de Victor Hugo.

1825

Maîtresse et modèle du sculpteur James Pradier.

1826

30 janvier

Bug-Jargal.

2 novembre

Naissance de Charles, fils de Victor Hugo.

12 novembre

Naissance de sa fille Marie-Sophie-Claire, fille de James Pradier.

1827

Novembre

Scipion Pinel, son amant, la couvre de cadeaux pour l’achat desquels il s’endette auprès de l’usurière Ribot.

Décembre

Cromwell.

1828

29 janvier

Mort du père de Hugo, Léopold (né en 1773). Victor Hugo devient baron.

13 février

Échec d’Amy Robsart au Théâtre de l’Odéon.

Février-Mars

Scipion Pinel est poursuivi par la justice pour n’avoir pas réglé ses dettes.

22 mai

James Pradier reconnaît Claire et rédige un testament en sa faveur.

Août

Odes et ballades.

Mi-août

Juliette et Scipion Pinel, qui fuit la justice française, sont en Allemagne. Juliette reçoit des recommandations de Pradier, inquiet pour elle.

21 octobre

Naissance de (François-)Victor Hugo.

31 octobre

Arrivée à Bruxelles, avec Mme Giraudier, lingère, qui est entrée à son service à l’initiative de James Pradier. Elles descendent à l’hôtel de Brabant.

6 décembre

Débuts de Mlle Juliette au Théâtre du Parc (Bruxelles) dans Simple histoire de Scribe et Courcy (rôle de Miss Milner).

13 (?) décembre

La Mansarde des artistes de Scribe, Dupin, Varner au Théâtre du Parc de Bruxelles (rôle de Camille).

19 décembre

La Marraine de Scribe et Lockroy au Théâtre du Parc (rôle de Caroline de Néris).

1829

Janvier

Les Orientales.

Entre le 4 et le 8 janvier

Elle revient brièvement à Paris, sans en informer Pradier [source : le journal personnel de Simone Luigi Peruzzi, ministre de Toscane à Paris et à Bruxelles].

17 janvier

De retour à Bruxelles, engagée dans la troupe de Pierre Victor, elle joue dans L’Hôtel garni ou la leçon singulière de Désaugiers et Gentil (Salle des Beaux-Arts, rôle de Jenny), et dans Hamlet de Ducis (rôle d’Elmire).

Février

Le Dernier jour d’un condamné.

Février

Elle joue dans Les Rivaux d’eux-mêmes de Pigault-Lebrun à la Salle des Beaux-Arts (rôle de Mme Derval).

Mars

Salle des Beaux-Arts, elle joue dans Othello de Ducis, Bruis et Palaprat, et probablement des petits rôles ou des utilités dans les autres pièces données par la troupe de Pierre Victor, Britannicus de Racine, Venceslas de Rotrou, Marie Stuart de Lebrun, Frédégonde et Brunehaut de Lemercier, et Alzire de Voltaire (dernière le 27 mars).

Début mars

Mme Lanvin, domestique de James Pradier, recherche à Paris un appartement pour Juliette Drouet.

24 juillet

Débuts au Théâtre du Vaudeville (Paris), dans Kettly ou le retour en Suisse de Duvert et Paulin (rôle de Kettly).

1er août

Par l’intermédiaire du censeur Brifaut, Hugo apprend que le ministre de l’Intérieur, Martignac, interdit Marion de Lorme.

7 août

Le roi Charles X reçoit Hugo en audience particulière, pour expliquer l’interdiction de Marion de Lorme.

19 août

Second début au Théâtre du Vaudeville dans Une Visite à Bedlam de Scribe et Delestre-Poirson (rôle d’Amélie de Roseval).

24 août

Troisième début au Théâtre du Vaudeville, toujours dans Une Visite à Bedlam.

26 septembre

La troupe du Vaudeville joue Une Visite à Bedlam au Théâtre de Madame.

1830

25 février

Première d’Hernani à la Comédie-Française.

27 février

L’Homme du monde d’Ancelot et Saintine au Théâtre de la Porte-Saint-Martin ( rôle d’Emma).

4 mars

Juliette Drouet joue L’Homme du monde devant la duchesse de Berry.

À partir du 13 mars

Certaines représentations de L’Homme du monde sont jouées à la Porte-Saint-Martin le même soir que N, I, Ni ou le danger des castilles, parodie de Hernani.

2 avril

Première de Shylock de Dulac et Alboise au Théâtre de la Porte-Saint-Martin (rôle de Jessica).

7 mai

Première de Le Bigame ou Toinette et Stéphanie de Sauvage, Georges et Ozaneaux à la Porte-Saint-Martin (rôle de Stéphanie).

14 juin

Juliette Drouet joue L’Homme du monde au Louvre, devant la Cour.

19 juillet

Aben Humeya ou les Arabes sous Philippe II de Martinez de la Rosa au Théâtre de la Porte-Saint-Martin (rôle de Fatime).

24 août

Naissance d’Adèle, fille de Victor Hugo.

19 septembre

Baptême d’Adèle Hugo, dont Sainte-Beuve est le parrain.

27 septembre

Dernière de Aben Humeya ou les Arabes sous Philippe II.

8 octobre

Juliette Drouet s’engage à rembourser à l’usurière Ribot les 8000 F. de dettes de Scipion Pinel toujours en souffrance.

15 octobre

Elle joue aux côtés de Marie Dorval dans Tartuffe de Molière, à la Porte-Saint-Martin (rôle de Mariane), pour une représentation unique, à bénéfice, au profit du comédien Jemma.

20 octobre

Napoléon ou Schönnbrunn et Sainte-Hélène au Théâtre de la Porte-Saint-Martin de Dupeuty, Régnier et Detourbey (rôle de Clémence).

Fin novembre - avant le 7 décembre

Sainte-Beuve informe Victor Hugo de son amour pour Adèle. Hugo apaise son ami.

1831

19 février

Centième représentation de Napoléon ou Schönnbrunn. Seule centième de la carrière de Juliette Drouet.

16 mars

Notre-Dame de Paris.

Avril

Tandis que Juliette s’apprête à quitter la Porte-Saint-Martin pour l’Odéon, à la demande d’Harel, le Théâtre des Nouveautés joue Juliette, comédie-vaudeville de Morel et Joseph, très librement inspirée de sa vie. Première d’une série d’œuvres satiriques dont elle est la « clef », et qui nuiront à sa réputation.

28 mai

Elle joue aux côtés de Frédérick Lemaître dans Le Moine de Fontan au Théâtre de l’Odéon (rôle d’Antonia).

19 juin

Elle joue aux côtés de Mlle George Norma de Soumet et Barba au Théâtre de l’Odéon (création le 25 avril) : elle remplace à plusieurs reprises Mme Noblet dans le rôle d’Adalgise.

7 juillet

Le Jeune Prince ou la Constitution de *** de Merville, Martin et Saint-Ange (rôle d’Emma de Waldorf).

3 août

L’Homme au masque de fer d’Arnould, Fournier et Barba au Théâtre de l’Odéon (rôle de Marie d’Ostanges). Une statuette de Chaponnière, ami de Pradier, la représentant dans le costume de ce rôle, se vendra très bien.

11 août

Marion de Lorme à la Porte-Saint-Martin.

29 septembre

Catherine II d’Arnould, Lockroy et Barba au Théâtre de l’Odéon (rôle de Marie Rackmanoff). Le même jour, elle retire son passeport à la Préfecture de Police.

3 octobre

Juliette Drouet quitte son rôle et le Théâtre de l’Odéon.

6 octobre

Villégiature de Hugo aux Roches, chez les Bertin.

8 octobre

Elle est à Lyon, dans un hôtel de la rue de Provence.

12 octobre

Simone Peruzzi quitte Paris pour la rejoindre en Italie, et arrive à Florence le 26 octobre.

Mi-novembre

Pradier écrit à Juliette Drouet une lettre à l’adresse du palais de Peruzzi.

30 novembre ou 1er décembre

Les Feuilles d’Automne.

Début décembre

La tante de Juliette Drouet, peut-être accompagnée de sa fille Eugénie, la rejoint à Florence.

1832

Début janvier

Juliette Drouet quitte Florence.

25 janvier

Elle descend à l’Hôtel de l’Europe, 6 rue Bellecour, à Lyon.

Début février

Harel fait revenir Juliette Drouet de l’Odéon à la Porte-Saint-Martin (il dirige alors les deux théâtres).

Fin février

reprise de Shylock à la Porte-Saint-Martin.

17 mars

Elle assiste, depuis une loge d’avant-scène, à la première de Dix ans ou la vie d’une femme de Scribe et Terrier à la Porte-Saint-Martin.

2 avril

Elle remplace Mme Zélie-Paul dans Dix ans de la vie d’une femme de Scribe et Terrier à la Porte-Saint-Martin (rôle de Sophie Marini).

Avril

Simone Peruzzi rentre en France, et descend chez Juliette le soir de son retour.

Avril

Charles, fils de Victor Hugo, attentivement veillé et soigné par son père, réchappe du choléra.

10 avril

Convoquée au tribunal de commerce de Paris, la Ribot réclamant les 8000 F. de dettes de Scipion Pinel dont Juliette s’est portée caution le 8 octobre 1830. Juliette se fait représenter par Me Nouguier. Audience repoussée…
au 13 avril : Juliette reconnaît avoir cautionné les lettres de change.

26 avril

Jeanne Vaubernier de Rougemont, Laffitte et Lagrange au Théâtre de la Porte-Saint-Martin (rôle de la Marquise de Saint-Sorlin). Juliette, perturbée par ses problèmes financiers et judiciaires, n’a pas bien appris son rôle, copié sur ses accessoires de scène : une lettre, un éventail…

Mi-juillet

Reprise du Moine au Théâtre de la Porte-Saint-Martin.

14 août

Térésa de Dumas père et Anicet-Bourgeois au Théâtre de la Porte-Saint-Martin (rôle de Térésa). La pièce a été créée à l’Opéra-Comique le 6 février.

M. Lombard de Varin, vaudeville de Desvergers et Martin Lubize au Théâtre de la Porte-Saint-Martin (rôle de Julie). À partir de cette époque, elle multiplie les représentations à la Porte-Saint-Martin, jouant souvent plusieurs pièces dans une même soirée.

28 août

Elle joue avec Frédérick Lemaître et Mlle George dans Le Fils de l’émigré de Dumas et Bourgeois Théâtre de la Porte-Saint-Martin (rôle de Thérèse Duclos). Chute retentissante.

Novembre

Alphonse Karr fait paraître dans L’Artiste un très long article, très flatteur pour celle qu’il complimente systématiquement depuis assez longtemps. Leur liaison pourrait dater de cette époque.

3 novembre

Elle joue avec Mlle George dans Perrinet Leclerc ou Paris en 1418 de Bourgeois et Lockroy au Théâtre de la Porte-Saint-Martin (rôle de Marie). Grand succès.

22 novembre

Première du Roi s’amuse à la Comédie-Française. Immédiatement interdit.

7 décembre

Le Pêcheur de Schevning, vaudeville de Masson, Saintine et Villeneuve (rôle d’Isèle). Échec.

1833

2 janvier

Hugo lit Lucrèce Borgia aux acteurs de la Porte-Saint-Martin. Juliette est là. Elle obtient le très petit rôle de la princesse Negroni (9 répliques) : le soir, elle rompt son contrat avec Harel.

10 janvier

Harel lui écrit une lettre pour la faire revenir (avec succès) sur sa décision.

Jusqu’à fin janvier

Elle reparaît dans M. Lombard, Jeanne Vaubernier et Dix ans de la vie d’une femme.

23 janvier

Nouvelle convocation en justice, devant la Cour Royale. La Ribot, apprenant qu’elle va jouer dans une pièce de Victor Hugo, réclame son dû.

2 février

Première de Lucrèce Borgia de Victor Hugo à la Porte-Saint-Martin (rôle de la princesse Negroni). Triomphe.

8 février

Le tribunal ne prononce pas la contrainte par corps, mais exige le versement de la somme due.

Nuit du 16 au 17 février

Juliette Drouet et Victor Hugo deviennent amants. Cette nuit sera fêtée chaque année par une lettre de Hugo consignée dans le Livre de l’anniversaire. C’est aussi la date du mariage de Cosette et Marius dans Les Misérables.

19 février

Nuit de carnaval. Mis en demeure par Juliette de choisir entre elle et un bal d’artistes auquel il est invité au foyer du Gymnase, Hugo va chercher Juliette à la sortie du théâtre, et la ramène chez elle.

20 avril

Naissance de sa nièce Marie-Louise Koch.

1er mai

Le Fils de Zambular d’Amédée au Théâtre Molière (rôle de Rita). Elle joue le rôle une soixantaine de fois jusqu’à début septembre.

Juin

Nouvelle comparution devant la Cour Royale. N’ayant pas encore réglé ses dettes, elle risque deux ans de prison. Hugo réglera ses créanciers.

14 juillet

Dix ans de la vie d’une femme au Théâtre de la Porte-Saint-Martin (cette fois, Juliette Drouet joue le rôle d’Adèle Darcey).

Août

Suite à une violente dispute, elle brûle les lettres que lui a écrites Hugo.

6 août

La Chambre ardente de Mélesville et Bayard au Théâtre de la Porte-Saint-Martin (rôle d’Agathe de Montalais).

18 août

Bergami et la reine d’Angleterre de Fontan, Dupeuty et Alhoi au Théâtre de la Porte-Saint-Martin (rôle de Caroline de Brunswick).

Septembre-octobre

Séjour de Hugo aux Roches, chez les Bertin.

7 novembre

Première de Marie Tudor au Théâtre de la Porte-Saint-Martin ; Juliette joue le rôle de Jane ; elle est remplacée le lendemain par Ida Ferrier, maîtresse de Dumas.

24 novembre

Le Malade imaginaire de Molière au Théâtre de la Porte-Saint-Martin (rôle de médecin, apothicaire ou porte-seringue).

1834

15 janvier

Étude sur Mirabeau.

19 mars

Littérature et philosophie mêlées.

1er avril

Elle est engagée à la Comédie-Française, mais n’y jouera jamais.

14 mai

Promenade sur la butte Montmartre.

2 juillet

Hugo lui offre un médaillon le représentant « sur fond de Notre-Dame de Reims ».

3 juillet

Excursion à Jouy-en-Josas.

6 juillet

Claude Gueux.

17 juillet

Ils vont à Notre-Dame de Paris.

20 juillet

Elle déménage du 35 bis, rue de l’Échiquier pour le 4 bis, rue de Paradis.

22-26 juillet

Voyage avec Hugo à Saint-Germain, Meulan, Rolleboise, Louviers, Évreux, Pacy-sur-Eure, Poissy.

2 août

Suite à une violente dispute, Juliette Drouet fuit en Bretagne avec sa fille Claire chez sa sœur, à Brest.

8 août-1er septembre

Hugo l’y rejoint pour la ramener à Paris. Voyage à Brest et sur les bords de la Loire.

1er septembre

Hugo installe Juliette et Claire dans une petite maison dans le hameau des Metz près de Jouy-en-Josas, dans la vallée de la Bièvre.

À partir du 3 septembre

Hugo séjourne chez Bertin aîné aux Roches, près de Biévres, avec sa femme et ses enfants.

Octobre

Juliette Drouet emménage au 50, rue des Tournelles.

1835

28 avril

Première d’Angelo tyran de Padoue.

25 juillet - 22 août

Voyage avec Hugo en Normandie et en Picardie.

9 septembre - 13 octobre

Tandis que Hugo séjourne aux Roches, chez les Bertin (du 10 septembre au 12 octobre), Juliette habite encore la petite maison des Metz.

17 octobre

Les Chants du crépuscule.

15 novembre

Naissance de (Jean-)Louis et Michel-Ernest Koch, neveux de Juliette Drouet.

1836

Janvier

Elle refuse un engagement au Théâtre de la Porte-Saint-Antoine.

8 mars

Elle emménage au 14 rue Sainte-Anastase.

23 mars

Hugo donne une mèche de ses cheveux à Juliette.

26 mars

Reprise d’Angelo tyran de Padoue à la Comédie-Française. Mlle Mars et Marie Dorval échangent leurs rôles (la première joue Catarina, la seconde la Tisbe).

15 juin - 21 juillet

Voyage avec Hugo en Normandie. Le 22 juin, étape à Fougères où elle n’était pas revenue depuis l’enfance.

14 novembre

La Esmeralda à l’Opéra (musique de Louise Bertin, fille de Bertin aîné, sur un livret de Hugo).

8 décembre

Mort en bas âge de son neveu Michel-Ernest Koch.

1837

20 février

Mort d’Eugène, frère de Victor Hugo, à Charenton.

26 juin

Les Voix intérieures.

3 juillet

Promu officier de la Légion d’Honneur.

14 août - 14 septembre

Voyage avec Hugo en Belgique et dans le nord de la France.

1838

Janvier - février

Reprise d’Hernani à la Comédie-Française (les 20, 23, 25, 27, 29 et 31 janvier et les 6, 9, 12, 18, 21, 23 février).

Mars

Reprise de Marion de Lorme à la Comédie-Française (les 8, 10, 12, 15, 17, 20).

25 mars

Reprise d’Angelo tyran de Padoue à la Comédie-Française, toujours avec Mlle Noblet, mais avec Mlle Rabut dans le rôle de Catarina. Dans cette distribution, la pièce est jouée les 7, 11, 14 et 19 août 1838, le 2 septembre 1838, les 7 et 15 février, le 6 mars et le 6 mai 1839, puis encore une fois le 2 décembre 1841.

Mai

Anténor Joly, directeur du Théâtre de la Renaissance, engage Juliette Drouet.

12 août

Hugo lit Ruy Blas achevé à Juliette.

18 - 28 août

Voyage avec Hugo en Champagne. Le 19 août, Adèle Hugo adresse une lettre à Anténor Joly pour le dissuader de confier le rôle de la Reine à Juliette Drouet.

8 novembre

Première de Ruy Blas au Théâtre de la Renaissance. Louise Beaudoin joue le rôle de la Reine.

1839

1er février

Louise Beaudoin, malade, ne peut jouer dans Ruy Blas. Juliette Drouet refuse de reprendre son rôle.

Été

Léopoldine s’éprend de Charles Vacquerie.

31 août - 26 octobre

Voyage en Alsace, Rhénanie, Suisse et Provence.

Nuit du 17 au 18 novembre

« Mariage » symbolique de Juliette Drouet et Victor Hugo, par lequel elle renonce à sa carrière d’actrice et reçoit l’assurance qu’il ne l’abandonnera jamais, et s’occupera de Claire.

1840

Janvier

Hugo devient président de la Société des Gens de Lettres.

Mai

Les Rayons et les ombres.

Mai - août

Villégiature à Saint-Prix.

11 juin

Sa sœur Renée épouse Louis Koch (né en 1801).

29 août - 1er novembre

Voyage sur les bords du Rhin et dans la vallée du Neckar.

1841

7 janvier

Élection à l’Académie française.

3 juin

Réception à l’Académie française.

Juillet - octobre

Villégiature à Saint-Prix.

1842

12 et 28 janvier

Le Rhin.

Août - octobre

Villégiature à Saint-Prix.

23 novembre

Mort de René-Henry Drouet, l’oncle de Juliette, hospitalisé aux Invalides.

1843

Janvier - février

Répétitions des Burgraves. Le rôle de Guanhumara ayant été retiré à Mlle Maxime, on cherche à la remplacer. Après Mlle Fitz-James, c’est Mme Mélingue qui est finalement choisie.

14 et 15 février

Mariage de Léopoldine Hugo et Charles Vacquerie.

7 mars

Première des Burgraves à la Comédie-Française.

Printemps

Hugo fait la connaissance au printemps de la femme de lettres Léonie d’Aunet, épouse Biard, et débute avec elle une liaison au printemps, ou à l’automne, ou en mai 1844, qui ne sera révélée à Juliette Drouet qu’en 1851.

18 juillet - 12 septembre

Voyage en Espagne et dans les Pyrénées, interrompu par la nouvelle de la mort de Léopoldine Hugo, noyée dans la Seine, à Caudebec, près de Villequier, avec son mari Charles Vacquerie, le 4 septembre. Hugo l’apprend le 9, en lisant le journal, à Rochefort. Léopoldine a été enterrée le 6 septembre, à Villequier. Retour précipité à Paris.

1844

Début octobre

Petit voyage avec Hugo.

1845

10 février

Juliette déménage du 14 au 12, rue Sainte-Anastase.

1er mars

Hugo vient dîner pour la première fois dans son nouveau logement.

25 mars

Mort de M. Foucher, beau-père de Victor Hugo.

Avril

Victor Hugo accorde à Juliette le droit de sortir seule.

13 avril

Hugo nommé Pair de France.

3 ou 5 juillet

Hugo surpris avec Léonie en flagrant délit d’adultère dans leur chambre du passage Saint-Roch, par M. Biard et la police. Juliette n’en saura rien, malgré le scandale dans les journaux.

8 - 10 septembre

Escapade de Hugo, peut-être avec Léonie Biard, près de Montfermeil.

26 septembre

Pèlerinage de Juliette et Victor Hugo aux Metz.

1846

28 mars

Crise nerveuse de Claire.

1er - 5 juin

Hugo, à la Chambre des Pairs, participe au procès de Pierre Lecomte, auteur d’un attentat manqué contre le roi. Lecomte sera guillotiné.

2 juin

Juliette et sa fille s’installent à Auteuil, 56 rue de la Fontaine, dans un appartement que leur loue Pradier. Il refuse de louer un appartement plus confortable pourtant disponible dans le même immeuble.

21 juin

Mort de Claire Pradier.

23 juin

Enterrement de Claire Pradier au cimetière d’Auteuil.

Juin - juillet

Victor Vilain réalise un buste en terre cuite de Juliette.

11 juillet

Après la découverte des dernières volontés de Claire, son corps est exhumé et transféré au cimetière de Saint-Mandé.

1er - 2 août

Victor Hugo et Juliette partent en excursion le samedi toute la journée, et le dimanche matin, et prennent le chemin de fer.

25 - 28 septembre

Séjour en Normandie, à Caudebec et Villequier.

1847

23 janvier

Première de la reprise de Lucrèce Borgia à la Porte-Saint-Martin.

21 juin

Elle assiste avec Hugo à la messe à Saint-Mandé, pour le premier anniversaire de la mort de Claire.

Août - septembre

Liaison de Hugo avec Alice Ozy, qui est aussi la maîtresse de son fils Charles.

4 septembre

Le corps de Claire Pradier est exhumé une seconde fois pour être placé dans un caveau au cimetière de Saint-Mandé.

7 - 9 septembre

À la demande de Hugo qui s’en servira pour Les Misérables, Juliette écrit ses mémoires de couvent.

30 septembre - 7 octobre

Voyage en Normandie.

1848

Février

Révolution de Février : Hugo soutient d’abord la cause d’une régence ; refuse la mairie, et le poste de ministre de l’Instruction Publique proposé par Lamartine.

4 juin

Hugo est élu au scrutin complémentaire à l’Assemblée Constituante.

24 juin

Hugo fait partie des 60 commissaires nommés par la Constituante pour rétablir l’ordre.

1er juillet

La famille Hugo quitte la place des Vosges pour la rue de l’Isly.

11 septembre

Discours de Hugo pour la liberté de la presse.

15 septembre

Discours de Hugo contre la peine de mort.

15 octobre

La famille Hugo quitte la rue de l’Isly pour la rue de la Tour d’Auvergne.

Novembre

Elle s’installe cité Rodier.

27 décembre

Mort de sa nièce Marie-Louise Koch.

1849

13 mai

Hugo élu à l’Assemblée législative.

9 juillet

Discours de Hugo sur la misère.

Août

Séjour à Paris de sa sœur, son beau-frère et son neveu.

8 - 17 septembre

Voyage avec Hugo en Normandie.

1850

15 janvier

Discours de Hugo sur la liberté de l’enseignement.

5 avril

Discours de Hugo contre la déportation.

18 mai

Angelo tyran de Padoue est repris pour 14 représentations et 5 en 1851. La distribution est la suivante : Beauvallet est toujours Angelo, Maillart remplace Geffroy dans Rodolfo, Maubant remplace Provost dans Homodei. Les deux sœurs Félix jouent respectivement Catarina (Rebecca) et la Tisbé (Rachel).

21 mai

Discours de Hugo sur le suffrage universel.

9 juillet

Discours de Hugo sur la liberté de la presse.

4 décembre

Hugo, qui souffre de maux de gorge depuis plusieurs mois, se fait opérer de la luette.

1851

Hugo visite les caves de Lille.

11 juin

Charles Hugo, défendu par son père en cour d’assises, condamné à six mois de prison pour un article contre la peine de mort.

28 juin

Juliette Drouet reçoit le paquet des lettres d’amour de Hugo à Léonie Biard, que celle-ci lui envoie pour l’informer de leur liaison.

17 juillet

Discours de Hugo contre la révision de la constitution.

15 septembre

François-Victor et Paul Meurice condamnés à neuf mois de prison pour avoir réclamé dans un article le droit d’asile pour les proscrits.

21 - 23 octobre

Excursion vers Melun et Fontainebleau.

26 - 27 octobre

Autre excursion.

2 décembre

Coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte. Hugo est l’un des sept membres du Comité de résistance.

11 décembre

Hugo part en exil, et passe la frontière belge avec un passeport au nom de Lanvin, ami de Juliette Drouet.

13 décembre

Juliette Drouet rejoint Hugo à Bruxelles en emportant la malle aux manuscrits.

1852

5 janvier

Hugo s’installe au 16 de la Grand’Place à Bruxelles. Juliette habite chez ses amis Luthereau, galerie des Princes, 11 bis passage Saint-Hubert.

1er février

Hugo s’installe au 27 de la Grand’Place.
Charles, puis François Victor, rejoignent leur père.

19 avril

Menacé d’expulsion, Hugo prend la décision de s’exiler à Jersey.

8 - 9 juin

Vente du mobilier parisien de Hugo.

31 juillet

La femme de Hugo, sa fille et Auguste Vacquerie arrivent à Jersey.

1er août

Embarquement à Anvers de Hugo, son fils Charles et Juliette Drouet, pour Jersey, via Londres.

5 août

Napoléon-le-Petit publié à Bruxelles. Hugo, accompagné de son fils Charles et de Juliette, arrive en exil à Jersey.

5 août

Juliette Drouet loge à l’hôtel du Commerce, puis à Nelson Hall, puis à l’Inn Richland, au Hâvre-des-Pas.

16 août

Hugo s’installe à Marine-Terrace avec les siens.

1853

6 septembre

Arrivée de Mme de Girardin chez les Hugo ; elle va initier ses hôtes aux tables parlantes à partir du 11 septembre.

21 novembre

Châtiments.

1854

Janvier

Hugo milite pour empêcher l’exécution à Guernesey de l’assassin Tapner, en vain.

14 janvier

Hugo fait répéter Mlle Grave, qui interprètera le rôle de la Reine dans le Ruy Blas qui va être donné à Jersey. Juliette est jalouse.

16 janvier

Représentation de Ruy Blas à Jersey.

10 février

Exécution de Tapner.

11 février

Hugo écrit une lettre à Lord Palmerston pour protester contre l’exécution de Tapner.

28 août

Hugo fait une excursion à Serk.

Entre le 2 et le 8 octobre

Juliette s’installe à Plaisance-Terrace.

Entre le 12 et le 14 décembre

Juliette déménage à la Maison du Heaume, au Hâvre-des-Pas.

1855

8 février

Mort d’Abel Hugo (né en 1798).

20 juin

Fête en l’honneur de Hugo dans son jardin.
Après la crise de démence de Jules Allix dans la nuit du 10 au 11 octobre, on met fin aux séances de tables parlantes.

17 octobre

Hugo fait partie des signataires, dans le journal L’Homme, d’une déclaration s’opposant à l’expulsion de trois journalistes.

31 octobre

Hugo, François-Victor et Juliette quittent Jersey pour Guernesey. Hugo et son fils vont à l’Hôtel de l’Europe. Juliette va au Crown Hotel, puis en location.

9 novembre

Hugo et les siens s’installent au 20, Hauteville.

14 décembre

Juliette vient d’emménager au 8 rue du Havelet, chez Miss Le Boutillier.

1856

23 avril

Les Contemplations paraissent à Paris et à Bruxelles.

16 mai

Hugo achète Hauteville House (38, Hauteville).

21 juillet

Juliette offre à Hugo la robe violette brochée d’or qu’elle portait dans Lucrèce Borgia.

5 novembre

Hugo et les siens emménagent à Hauteville-House.

Novembre

Juliette emménage à La Fallue, à proximité de Hauteville-House.

Début décembre

Début d’une grave maladie d’Adèle, fille de Hugo (crises de nerfs, délire, fièvre, gastro-entérite aiguë).

1857

Au printemps et pendant l’été

Ils s’adonnent à une nouvelle passion, la « chasse aux vieux coffres ».

1858

11 avril

Juliette Drouet visite Hauteville-House. Expérience déprimante.

3 juillet - 4 octobre

Hugo est atteint d’un grave anthrax qui manque de l’emporter. Pendant des jours, Juliette est privée de sa vue, et obtient de ses nouvelles via les servantes, et leur médecin qui l’informe.

1859

9 juillet

Charles Hugo vient pour la première fois chez Juliette Drouet.

18 août

Hugo refuse l’amnistie.

20 août - 9 septembre

Séjour de sa sœur et son beau-frère à Guernesey.

26 septembre

Première série de La Légende des siècles.

2 décembre

Appel en faveur de John Brown, militant antiesclavagiste, condamné à mort aux États-Unis.

1860

12 juin

Elle part à Jersey, où Hugo la rejoint le surlendemain, pour un meeting de soutien à Garibaldi.

19 juin

Retour à Guernesey.

30 décembre

Hugo se remet aux Misérables.

1861

16 janvier

Hugo se laisse pousser la barbe.

25 mars - 3 septembre

Voyage à Londres, puis en Belgique et en Hollande et dans les environs ; séjour à Mont-Saint-Jean, à l’hôtel des Colonnes. Hugo quitte parfois Juliette pour rendre visite à sa famille à Bruxelles.

20 décembre

Hugo consent au mariage de sa fille avec le lieutenant Pinson.

1862

10 mars

Premier dîner des enfants pauvres.

3 avril

Parution de la première partie des Misérables.

28 juillet - 26 septembre

Voyage au Luxembourg et sur les bords du Rhin

1863

19 mai

Elle signe un bail de location pour la maison du 20, Hauteville.

18 juin

Adèle, fille de Victor Hugo, part rejoindre le lieutenant Pinson.

2 juillet

Mme Hugo offre et dédicace à Juliette Drouet un exemplaire de son Victor Hugo raconté par un témoin de sa vie.

15 août - 7 octobre

Voyage en Belgique, au Luxembourg et sur les bords du Rhin.

Décembre

Elle décline l’invitation de Mme Hugo à participer au dîner des enfants pauvres.

1864

14 avril

William Shakespeare.

16 avril

Achat de Hauteville Fairy (20, Hauteville) pour Juliette, qui y emménagera deux mois plus tard. La famille Hugo y avait résidé avant d’emménager à Hauteville-House. Juliette en avait signé le bail de location le 19 mai 1863.

5 mai

Par testament, Juliette Drouet institue Victor Hugo son légataire universel, et à défaut, les enfants de ce dernier. Elle nomme Victor Hugo son exécuteur testamentaire, et à défaut, Charles, puis François-Victor.

15 juin

Première nuit de Juliette Drouet au 20, Hauteville.

25 juillet

Elle pend la crémaillère dans sa nouvelle maison.

15 août - 26 octobre

Voyage en Belgique, au Luxembourg et sur les bords du Rhin.

1865

14 janvier

Mort d’Emily de Putron, fiancée de François-Victor.

28 juin - 30 octobre

Voyage en Belgique, au Luxembourg et sur les bords du Rhin.

17 et 18 octobre

Mariage de Charles Hugo et Alice Lehaene.

25 octobre

Chansons des rues et des bois.

1866

12 mars

Les Travailleurs de la mer.

15 juin

Hugo fait déposer chez elle une malle contenant des manuscrits et des inédits.

20 juin - 10 octobre

Voyage en Belgique.

17 août

Naissance de sa petite-nièce Marguerite, fille de son neveu Louis Koch.

1867

31 mars

Naissance de Georges, fils de Charles Hugo et de sa femme Alice.

20 juin

Reprise d’Hernani au Théâtre-Français.

17 juillet - 14 octobre

Voyage en Belgique et en Zélande.

1868

29 janvier

Hernani est joué au Royal Theatre de Jersey.

31 janvier

Hernani est joué au Théâtre Royal de Guernesey.

14 avril

Mort de Georges, petit-fils de Victor Hugo.

27 juillet - 9 octobre

Séjour à Bruxelles.

16 août

Naissance de Georges, fils d’Alice et Charles Hugo, qui lui donnent le prénom de leur premier-né mort quatre mois plus tôt.

27 août

Mort d’Adèle, femme de Victor Hugo, à Bruxelles. Hugo accompagne son cercueil jusqu’à la frontière.

1869

19 avril - 7 mai

L’Homme qui rit.

27 mai

Naissance de son petit-neveu René, fils de Louis Koch.

5 août - 3 novembre

Voyage en Belgique, en Suisse et sur les bords du Rhin.

29 septembre

Naissance à Bruxelles de Jeanne, fille de Charles Hugo et de sa femme Alice.

1870

2 février

Reprise de Lucrèce Borgia.

10 août

Arrivée de Louis Koch à Guernesey.

15 août

Juliette Drouet, Victor Hugo, Charles Hugo, sa femme Alice et leurs enfants quittent Guernesey pour Bruxelles.

5 septembre

Juliette Drouet et Victor Hugo rentrent en France, à Paris. Hugo loge chez les Meurice, 5 rue Frochot.

26 septembre

Juliette s’installe au pavillon de Rohan, 172 rue de Rivoli, où loge déjà Charles Hugo.

20 octobre

Les Châtiments (nouvelle édition augmentée) paraissent en France.

1871

8 février

Hugo est élu député.

14 février - 17 mars

Ils habitent Bordeaux, où Hugo siège à l’Assemblée Nationale. Hugo loge au 37 rue de la Course.

8 mars

Hugo démissionne après l’invalidation de l’élection de Garibaldi.

13 mars

Mort de Charles Hugo à Bordeaux, d’une apoplexie.

18 mars

Enterrement de Charles Hugo au Père-Lachaise. Début de la Commune de Paris.

21 mars - 1er juin

À Bruxelles, séjour qui se termine par l’expulsion, après l’agression à coup de pierres du domicile de Hugo place des barricades, consécutive à son article, paru le 27 mai dans L’Indépendance belge, où il offrait l’hospitalité aux proscrits de la Commune.

1er juin - 23 septembre

Séjour au Luxembourg.

9 octobre

Hugo emménage 66 rue La Rochefoucauld et Juliette 55 rue Pigalle.

1872

7 janvier

Échec de Hugo à une élection partielle.

13 février

Hugo retrouve chez le docteur Allix sa fille Adèle, qu’il n’a pas vue depuis le 18 juin 1863. Elle revient de la Barbade.

17 février

Adèle, fille de Victor Hugo, est internée dans la maison de santé du docteur Brierre de Boismont, à Saint-Mandé.

16 mars

Actes et Paroles.

7 avril

Blanche Lanvin entre au service de Hugo.

29 mai

Naissance de sa petite-nièce Juliette, fille de son neveu Louis Koch.

10 août 1872 - 30 juillet 1873

Séjour à Guernesey.

25 décembre

Hugo entreprend la conquête de Blanche Lanvin.

1873

10 février

Reprise de Marion de Lorme au Théâtre-Français.

1er juillet

Blanche quitte Guernesey.

12 juillet

Blanche revient secrètement.

21 juillet

Blanche repart pour Paris.

31 juillet

Hugo et Juliette Drouet arrivent à Paris.
Blanche avoue à Hugo l’avoir trompé. Il lui pardonne.

14 août

Paul Meurice est démis de ses fonctions de rédacteur en chef du Peuple Souverain par ses actionnaires. Le journal se sépare du Rappel, dont il était l’émanation.

19 septembre

Ayant découvert une lettre d’amour adressée à Hugo, Juliette fuit à Bruxelles.

26 septembre

Retour de Juliette Drouet à Paris.

4 octobre

Après avoir loué pendant deux mois une petite maison à Auteuil, ils s’installent 55 rue Pigalle.

26 décembre

Mort de François-Victor Hugo, de la tuberculose.

28 décembre

Enterrement de François-Victor au Père-Lachaise.

1874

19 février

Quatrevingt-treize.

29 avril

Ils emménagent 21 rue de Clichy.

Octobre

Mes fils.

1875

19 - 28 avril

Séjour à Guernesey.

4 octobre

Ils vont sur la tombe de Claire à Saint-Mandé.

1876

30 janvier

Hugo est élu sénateur de la Seine.

4 août

Hugo nommé président de l’Union républicaine (extrême-gauche du Sénat).

23 novembre

Mort de son frère Amand (né en 1803), dont Juliette a perdu la trace depuis leur séparation précoce à la mort de leur mère.

1877

26 février

Nouvelle Série de la Légende des Siècles.

3 avril

Alice, veuve de Charles Hugo, épouse le journaliste Édouard Lockroy.

14 mai

L’Art d’être grand-père.

27 juin

Visite à Saint-Mandé, sur la tombe de Claire pour elle, à sa fille en maison de santé pour lui.

1er octobre

Histoire d’un crime (tome I).

1878

15 janvier

Hugo lègue à Juliette Drouet 12000 francs de rente viagère.

15 mars

Histoire d’un crime (tome II).

29 avril

Le Pape.

27 - 28 juin

Hugo a-t-il été victime d’une congestion cérébrale ?

4 juillet - 9 novembre

Séjour à Guernesey.

À partir du 17 juillet

Juliette, ayant découvert dans un carnet de Hugo les commentaires cryptés en espagnol de ses bonnes fortunes, écrit régulièrement à son neveu Louis, resté à Paris, et lui demande de lui envoyer un vocabulaire franco-espagnol, et d’enquêter sur la vie actuelle de Blanche.

26 août

Juliette refait son testament. Le nouveau est plus favorable à son neveu Louis Koch qu’à Victor Hugo.

10 novembre

Installation au 130, avenue d’Eylau.

1879

Février

La Pitié suprême.

28 février

Discours pour l’amnistie.

21 mars

Mort de Léonie Biard.

5 juillet

Ils montent dans un ballon captif au-dessus de la cour des Tuileries.

28 août - 11 septembre

Séjour à Veules (chez Paul Meurice) et à Villequier (chez Auguste Vacquerie)

2 décembre

Blanche Lanvin épouse Émile Rochereuil.

1880

Avril

Religion et religions.

24 octobre

L’Âne.

1881

17 février

Mort de son beau-frère Louis Koch.

4 mars

Hommage du Sénat à Hugo.

31 mai

Les Quatre Vents de l’esprit.

12 juillet

Une partie de l’avenue d’Eylau est rebaptisée « avenue Victor Hugo ».

1882

8 janvier

Hugo réélu sénateur.

26 mai

Torquemada.

2 août

Juliette refait son testament.

6 - 28 septembre

Séjour à Veules-les-Roses, chez Paul Meurice, puis à Villequier, chez les Lefèvre-Vacquerie.

25 novembre

Elle assiste à la reprise (2e représentation) du Roi s‘amuse.

1883

13 mars

Elle ajoute un codicille à son testament, assurant que les meubles, objets et dessins de sa maison de Guernesey lui appartiennent en propre, et doivent donc revenir à son neveu Louis Koch, son légataire et exécuteur testamentaire.

11 mai

Mort de Juliette Drouet. Son entourage dissuade Hugo d’assister aux obsèques, qui ont lieu le lendemain. Louis Koch et son fils René, Georges Hugo et Auguste Vacquerie mènent le cortège. Vacquerie prononce l’éloge funèbre.

9 juin

Série complémentaire de La Légende des Siècles.

Été

Voyage en Suisse avec Alice et ses enfants.

6 octobre

L’Archipel de la Manche.

1885

22 mai

Mort de Victor Hugo

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
(c) 2017 - www.juliettedrouet.org - CÉRÉdI (EA 3229) - Université de Rouen
Tous droits réservés.
Logo Union Europeenne